Chirurgie buccale


Les dents de sagesse, ou troisièmes molaires, sont les dernières à se développer. La plupart d’entre nous en possèdent quatres. Elles percent habituellement en fin d’adolescence ou au début de l’âge adulte.

La mâchoire est fréquemment trop petite pour permettre l’éruption de ces dents de sagesse, faute de place elles resteront incluses dans l’os ou sous la muqueuse.

 
Cette situation s’avérera néfaste au niveau de leur évolution en poussant partiellement ou de travers créant ainsi une situation anormale dans l’os alvéolaire. Plusieurs problématiques seront donc à l’origine de cette situation tels que des infections de tissus environnants, des dents adjacentes et des caries difficiles à soigner Un certain pourcentage des dents de sagesses incluses peuvent développer un kyste.

Greffe de gencive

La greffe de gencive ou greffe gingivale est une intervention chirurgicale qui consiste à poser un greffon de muqueuse généralement prélevé au niveau du palais ou du tissu donneur (allogreffe) en provenance d’un donneur. Elle est pratiquée sous anesthésie locale en cabinet dentaire.

La greffe est une procédure qui permet d’empêcher une gencive de continuer à s’affaisser une condition que l’on nomme récession gingivale. Les objectifs de cette procédure sont de prévenir une récession plus avancée, d’éliminer la sensibilité dentaire, de prévenir la carie de racine ou d’améliorer l’apparence. La greffe gingivale peut être prescrite également lorsque la perte de tissus est importante et peut mettre en danger la survie à long terme d’une ou plusieurs dents.

UA-99681277-1